La décoration en tricotin

Bonjour bonjour!!

 

Un article léger pour une reprise créative en douceur…

Pour la chambre d’Arsène (ah oui, mini nous est arrivé le 3 avril!! Pour ceux qui auraient manqué l’info 😉 On va tous super bien et il est bien sur trop chou!). Bref, pour la chambre d’Arsène j’avais envie d’une décoration en tricotin, je trouve que ça apporte un peu de chaleur dans un intérieur. Et voilà venue l’idée de faire l’aquarium avec la bulle de BD. J’aimais bien l’idée d’une déco où pour une fois le tricotin n’est pas utilisé pour écrire un simple mot, j’avais envie de quelque chose de plus « poussé ». J’avais déjà fait une décoration pour un cadeau de naissance l’année dernière:

 

Pourquoi l’aquarium? Une histoire passionnante: quand j’étais petite j’ai gagné un poisson rouge à une pêche aux canards dans une fête foraine. On l’a appelé Lulu. Ce premier poisson n’a pas tenu très longtemps mais depuis j’ai toujours eu des poissons rouges (jusqu’à mes 25 ans), et ils se sont tous appelés Lulu! Rien de tel que la simplicité n’est-ce pas? 😉 Arsène n’aura pas tout de suite son poisson rouge mais en attendant il aura le poisson tricotin…

 

Revenons au thème de cet article: le tricotin.

 

Alors la première étape est la réalisation du modèle en dessin, en taille réelle

 

 

 

 

 

Ensuite prenez un morceau de laine et faites le contour du motif que vous réaliserez en tricotin de façon à obtenir la longueur nécessaire. Votre morceau en tricotin devra être de la même longueur que le morceau de laine obtenu sur le motif. Pour ma part j’utilise un tricotin automatique mais vous obtiendrez le même résultat avec un manuel.

 

 

 

 

 

Une fois les morceaux de tricotin réalisés, vous aurez besoin de fil de fer (assez fin pour plus de souplesse), et d’une pince.

 

Coupez un fil de fer un peu plus long que le morceau de tricotin, la laine est élastique et s’allonge, on se retrouve souvent avec un fil de fer trop court.

 

 

Petite astuce pour passer le fil de fer dans le tricotin facilement: courber le bout du fil de fer pour éviter qu’il n’accroche la laine au passage.

 

 

 

Puis formez les motifs avec le tricotin rendu rigide par le fil de fer.

 

Quelques astuces:

  •   Pour les i: j’ai choisi de faire un point indépendant du corps du i: j’ai pris un mini morceau de tricotin, obtenu en détricotant un morceau plus grand puis en passant de la laine dans les « ponts » des deux bords pour finir par le resserrer de façon à former une boule, photo ci-dessous. Pour la fixation dans le corps du i, j’ai utilisé un fil de fer qui relie les deux. Cela ne se voit que très peu de loin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Pour le poisson en lévitation et les plantes à la verticale dans l’aquarium: j’ai utilisé du fil de nylon (ou fil de pêche) pour les accrocher au rebord de l’aquarium. Du coup ils sont libres de bouger mais tenus!

 

 

  • Par rapport à d’autres mots en tricotin, vous remarquerez qu’ils ne sont pas formés d’un seul morceau. Par exemple le B est formé de deux morceaux différents puis cousus entre eux et au corps du texte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voilà, ils ne vous reste plus qu’à le fixer au mur 😉 J’ai utilisé des mini pointes (des clous sans tête) pour tenir chaque partie de façon invisible.

Ah oui, et pourquoi « oim » en verlant? Parce qu’après tout Arsène est un ptit mec du 95, autant le mettre dans le bain tout de suite ;-p

Vous avez toutes mes astuces, à vous de jouer!!

 

Laine employée: Charly de Phildar

Temps de réalisation: un peu long…

 

 

 

Dorothée
No Comments

Post a Comment