Créez votre propre patron en tricot

Bonjour, cette semaine je vous donne les clefs pour créer votre propre patron de tricot.

Vous allez voir, c’est vraiment simple, et surtout très sympa de faire son propre modèle! Plus de limites à vos envies.

Première étape: les sources d’inspiration et choix du modèle.

IMG_4406Personnellement je lis beaucoup de magazines déco, je suis à « l’affût » des bonnes idées dans tous les contextes. Par exemple pour le coussin Dark Vador, le motif m’est venu d’une photo trouvée sur Pinterest et d’une figurine vue dans une vitrine. Pinterest est une réelle source d’inspiration pour moi. Je vous ai mis les photos des livres de tricot qui m’aident à créer également. C’est une sélection des livres les plus intéressants de ma bibliothèque (à mon sens ;-)).

« Le Tricot en 300 points » est celui que j’utilise le plus. Je le couple après à d’autres livres ou tutos sur Youtube pour trouver la technique de tricot qui me convient le mieux pour un point en particulier. On ne tricote pas tous de la même façon et quelques fois on peut avoir le même rendu de différentes façons. Exemple: les nopes.

 

IMG_4409 IMG_4413IMG_4410

Par exemple j’espère vraiment arriver à intégrer cette bordure nouée dans un futur projet! Je la trouve très intéressante, originale! Le contenu de « L’encyclopédie du tricot » est un peu plus « vieillot » et je pense qu’il est destiné à des tricoteurs qui ont déjà un certain niveau de maîtrise. J’ai eu du mal à l’appréhender au début mais maintenant il me donne de bons conseils et techniques.

IMG_4414IMG_4407IMG_4415« La Déco en Tricot » donne de très bonnes pistes pour créer votre propre modèle également. L’auteur y repousse les limites classiques du tricot avec des créations en cuir, papier etc… Elle nous apprend à jouer avec les textures, à mélanger les points et les matières. Très bon livre!

 

Je ne me suis pas encore servie de celui-ci mais j’y compte bien!

Vous y trouverez des modèles lettrés vraiment sympa et les grilles pour adapter l’alphabet dans différentes polices sur vos tricots. J’ai craqué pour ce livre sans idée précise d’utilisation pour le moment mais je laisse murir… 😉

 

 

 

IMG_4416Et coup de cœur pour ce livre de modèles gourmands. On est à la limite du kitsch (mais juste à la limite!) mais je pense pouvoir placer certains modèles lors d’événements! Par contre il faut vraiment que je me mette au crochet.

 

 

 

 

 

Deuxième étape: Le choix de la laine.

Une fois que vous savez ce que vous voulez faire, viens le moment de choisir la laine. Vous me direz que ces deux premières étapes sont interchangeables, et tout à fait! Vous pouvez aussi craquer pour une laine avant tout et essayer de trouver un modèle dans lequel elle sera mise en valeur.

Pour la laine, baladez vous dans les boutiques de grandes marques, les petites merceries qui auront peut-être des laines plus originales, ou sur le net. Mes préférées sur le net sont Peace and Wool We are knitters, etc…

Faîtes attention à la composition de la laine, celle-ci influencera la tenue du modèle. Aussi bien dans le temps que sa souplesse et son rendu final! Le coton est parfait pour les accessoires je trouve. C’est un fil qui ne peluche pas, qui se tient, les points sont réguliers, la seule limite est dans certaines torsades. Mais je vous laisse essayer 😉

 

Troisième étape: L’échantillon.

IMG_4419On en vient au tricot de l’échantillon, et non, moi non plus je n’aime pas ça!! Mais c’est un passage obligé…

Vous avez choisi votre point, la laine, il faut maintenant tricoter un carré de minimum 10 cm/10 cm (je vous conseille de faire 12/12cm) pour savoir combien de mailles vous aurez à monter et combien de rangs vous aurez à tricoter suivant la taille que vous souhaitez obtenir une fois le modèle fini.

L’échantillon doit être réalisé dans tous les points qui constitueront votre modèle. Même les torsades et points plus « classiques » type jersey ou point mousse.

 

Une fois votre échantillon terminé, comptez le nombre de mailles et de IMG_4420rangs contenus dans un carré de 10cm. Cela vous donnera l’échelle de votre point.

 

 

 

 

Quatrième étape: création du patron à l’échelle.

Par exemple, avec l’échantillon de la laine coton, tricotée avec les aiguilles n°5 en point serré, on obtient 17 mailles et 23 rangs dans un carré de 10/10cm. A l’aide d’un produit en croix, vous allez pouvoir obtenir le nombre de mailles et de rangs nécessaires pour un tricot aux dimensions que vous souhaitez.

Il existe également des sites pour générer la grille à l’échelle de votre échantillon. Personnellement j’utilise CELUI-CI.

Dans le cadre STS, indiquez le nombre de mailles obtenus dans le carré de 10/10cm. Dans le cadre ROWS indiquez le nombre de rangs. Dans les deux derniers encadrés, indiquez 10 et 10pt. Pour la réduction, j’utilise souvent l’échelle 1/2 mais pour cela vous verez ce dont vous avez besoin. Cliquez sur « create » et obtenez la grille à l’échelle de votre point dans les mesures désirées.

IMG_4428

Pour le coussin flamand rose, j’avais imprimé une illustration dénichée sur internet pour avoir le contour. Je l’ai donc simplement reproduite sur la grille obtenue.

 

 

 

 

IMG_4430J’ai ensuite adaptée la silhouette à la grille en re-créant les courbes avec les carreaux correspondants aux mailles et aux rangs. Pour rappel, un carreau= une maille et un rang.

 

Pour les plumes et autres compléments du modèle, j’ai fait plusieurs essais sur le même principe. Au départ les ailes étaient trop droites, rigides, je les ai arrondies au fur et à mesure des tests. Un conseil: n’hésitez pas à montrer vos essais à votre entourage, ils auront plus de recul que vous sur l’esthétique du dessin et son côté réaliste ;-).

 

IMG_0793 IMG_0794

IMG_0798

Et voilà! Vous avez la grille à la bonne échelle pour votre patron! Il ne vous reste plus qu’à le tricoter.

 

Nous verrons plus spécifiquement dans un prochain article la création de modèles avec des points plus travaillés, des torsades etc…

N’hésitez pas à me faire part de vos petits secrets de création aussi. 😉 A vos stylos et aiguilles!

 

IMG_4338-001

 

 

Dorothée
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.